Articles avec #franc-maconnerie. generalites tag

Note sur la cérémonie ésotérique des Maîtres de Loges, René G

Publié le

René GUILLY, alias René Désaguliers (1921 - 1992), a marqué fortement la maçonnerie française du XXe siècle. Il est le fondateur de la Loge Nationale Française en 1968, et de la revue Renaissance Traditionnelle en 1970. Toute son oeuvre est orientée vers la recherche et l'histoire de la franc-maçonnerie à partir des documents originaux. Au cours de sa carrière maçonnique, il aura eu à coeur de faire partager le fruit de ses recherches par le biais de 3 livres et diverses publications plus discrètes.
L'une d'entre elles, est cet opuscule qui présente l'historique et l'évolution de la cérémonie secrète d'installation du Vénérable Maître d'une Loge bleue, pratiquée dans certaines obédiences en France, et dans la très grande majorité des grandes loges régulières et reconnues par la Grande Loge Unie d'Angleterre.
C'est sous l'égide de l'Association Fraternelle des Maîtres Installés, créée en 1961 et dont René Guilly était le secrétaire général, qu'est édité ce document. Reprenons les explications du Frère Roger Dachez dans son blog Pierres vivantes : "Cette association se constitua en Loge de Maîtres Installés en 1967, puis en Loge Fédérale de Maîtres Installés en 1971, rassemblant des membres de plusieurs obédiences. Cette Loge Fédérale contracta ensuite des liens étroits avec la Loge Nationale Française (LNF), fondée en 1968 par scission de la GLNF (Opéra), cette nouvelle Fédération de loges pratiquant aussi l’Installation secrète".
 
Tiré à part de la revue le Symbolisme, No.353, 1961
Association Fraternelle des Maîtres Installés, Paris, 1961
Format 23 x 21 cm, broché, 11 pages
Prix d'origine inconnu
Note sur la cérémonie ésotérique des Maîtres de Loges, René G

Voir les commentaires

The rungs of the Ladder by Michael J. Stayt

Publié le

Michael John STAYT est un franc-maçon britannique. Après sa réception en loge bleue en 1969, il a rapidement intégré certains des ordres maçonniques adjacents pratiqués en Angleterre : l'Arche Royale, la Marque, les Nautonniers de l'Arche Royale, les Chevaliers du Temple, les Hauts Grades du REAA, les Maîtres Royaux et Choisis, la Croix Rouge de Constantin, les Degrés Maçonniques Alliés, l'Ordre du Moniteur Secret, les Chevaliers Prêtres Templiers de la Sainte Arche Royale, l'Ordre Royal d'Écosse, la Vénérable Société des Opératifs, la Societas Rosicruciana in Anglia, l'Ordre Auguste de la Lumière. Il est par ailleurs membre de plus d'une dizaine d'ordres chevaleresques non maçonniques au moment de la troisième impression de ce livre en 2000; retenons l'un des plus parlants : l'Ordre des Chevaliers Spirituels de la Croix Celtique. Enfin, il est Évêque des Gallois dans l'église Communion Indépendante Anglicane.
Sa riche expérience sur quelques-uns des plus prestigieux ordres maçonniques britanniques lui a conféré cette légitimité qui permet la publication de ce livre qui présente les différents degrés et juridictions pouvant être proposés en Angleterre et Pays de Galles aux maçons ayant atteint la maîtrise.
Les différentes juridictions maçonniques présentées dans l'ouvrage sont les suivantes :

​  - l'Arche Royale

  - la Marque

  - les Nautonniers de l'Arche Royale

  - les Chevaliers Templiers et Chevaliers de Malte

  - la Rose-Croix et les degrés suivants du REAA

  - la Croix Rouge de Constantin

  - Maîtres royaux et choisis et les degrés alliés

  - l'Ordre du Moniteur Secret

 - l'Ordre des Chevaliers Prêtres Templiers de la Sainte Arche Royale et la Corde Ecarlate

 - l'Ordre Royal d'Écosse, l'Auguste Ordre de la Lumière, l'Ordre des Chevaliers Bienfaisants de la Cité Sainte

   - la Vénérable Société des Opératifs et le Rite de Baldwynn

   - la Societas Rosicruciana in Anglia, l'AMORC, l'Ordre d'Erin

   - la Golden Dawn, St Thomas of Acon, les ordres inommés, le Druidisme.

 

Il est à noter que cette liste n'est pas exhaustive, il y a encore quelques juridictions maçonniques en Angleterre non reprises dans cet ouvrage. Certaines juridictions secrètes sont réservées aux membres les plus gradés de la SRIA et restent totalement inconnues au grand public. Certaines d'entre elles ne comportent que quelques membres tant elles sont discrètes.

 

Ce livre est devenu très difficile à trouver. L'auteur, qui a été contacté directement par nos soins avant notre achat de ce livre chez un autre maçon anglais, n'en a plus d'exemplaire et ne sait pas où l'on peut en trouver.

 

Flying Dragon Publications, 108 Hight Street, Glynneath, West Glamorgan, SA11 5AL

Third impression : June 2000

© Michael L. Stayt

ISBN : inconnu

prix : inconnu; 118 pages

 

CONTENTS :

- Beginning the Search

Why and how I started - The key is inherited

- The Relative Placement of the Degrees

How the Diagram works - What freemasonry is - The Craft

- The First Three Steps Beyond The Craft

The Royal Arch - The Mark - The Royal Ark Mariners - The Jurisprudence of Voting

- Masons on Crusade

Christian Masonry - Knights Templar - Knights of Saint John

- The Rose and Cross

The Ancient & Accepted Rite - Rites & Orders - Rose & Cross

- The Red Cross of Constantine

Order of the Red Cross of Constantine - Knights of the Holy Sepulchre - Knights of St. John the Evangelist

- In the Crypt

Royal and Select Masters - The Allied Side Degrees

- Friend of all Friends

The Secret Monitor - The 1,000th Man

- The Priesthood

The Order of Holy Royal Arch Knight Templar Priests - The Scarlet Cord - Ne Plus Ultra

- Scots and Others Foreigners!

Royal Order of Scotland - August Order of Light - C.B.C.S.

- Operatives

The Worshipful Society - Consecration Ceremonies - The Rite of Baldwyn

- Rosicrucians

The S.R.I.A. - A.M.O.R.C. - Order of Eri

- Even further

Golden Dawn - St. Thomas of Acon - Unnamed Orders - Druidry

- Conclusions

- Appendix

The rungs of the Ladder by Michael J. Stayt

Voir les commentaires

HIRAM - Jean-Claude SITBON

Publié le

Dans le cadre de la recherche maçonnique, il n'existe aucune preuve formelle relative aux origines de la légende d'Hiram. Jean-Claude Sitbon rassemble ici l'ensemble des informations du mythe essentiel de la franc-maçonnerie. Les souces bibliques sont évoquées de façon exhaustive, et les rites ont été tous étudiés : Rite Écossais Rectifié, Écossais Ancien et Accepté, Français, Écossais, Émulation, Irlandais, York, de Memphis, du Duc de Chartres.
Jean-Claude Sitbon, par son excellente connaissance de la Bible (Ancien et Nouveau Testament), propose au lecteur un passionnant parallèle entre Hiram, architecte de Salomon,  et le personnage de Betsaleel, architecte de Moïse, au travers du Livre de l'Exode. Seuls le Manuscrit Graham et Martinès de Pasqually avaient jusqu'alors abordé ce thème.
Un accent particulier est mis sur l'interprétation du mythe dans le Rite Écossais Rectifié, ce qui s'explique par la riche expérience de l'auteur dans ce système. Le thème de la mort, essentiel dans tout système initiatique, est abordé sous différents aspects : philosophique, mystique, ésotérique. Le personnage d'Adoniram est évoqué au travers de la vision romantique de Gérard de Nerval, qui semble confondre Adoniram avec Hiram Abif. Il est cependant important de noter que dans la cérémonie d'installation de vénérable maître en loge bleue du Rite York, il est bien précisé : "De même qu'au troisième degré vous avez représenté l'une des plus importantes et brillantes personnalités jamais enregistrée dans les annales de la Franc-Maçonnerie, Hiram Abi, le Prince des Architectes, de même dans cette cérémonie, vous en représentez une autre : Adoniram, le Parfait Maçon, la personnalité la plus éminente qui ait été, jusqu'alors, dans notre Tradition et qui, nous le pensons, demeurera le modèle et le symbole de tous les Maîtres Installés, depuis sa génération jusqu'à nos jours, et jusqu'à la fin des temps".
Le mythe de la résurrection d'Hiram, finement abordé sur presque 100 pages, intéressera tous les Maîtres Écossais de Saint-André se préparant à la chevalerie de la Cité Sainte.
L'illustration de couverture, 'La Mort d'Hiram', est tirée de la revue 'Le Soleil Mystique' numéro 162, journal de la Maçonnerie universelle (Paris, 1853)
 
Les Éditions de la Tarente, Espace Virtua, 9 rue Bérard, 13005 MARSEILLE
Achevé d'imprimer et dépôt légal : octobre 2014
Collection Fragments maçonniques
ISBN : 2-916280-19-7
328 pages, 25 €
 
SOMMAIRE :
 
- Hiram, l'architecte modèle du temple de Salomon
. L'apparition tardive du degré de Maître et du personnage Hiram dans les écrits maçonniques
. Le trio Salomon, Hiram roi de Tyr et Hiram Abif
. Les talents et les vertus d'Hiram Abif
. Hiram et le ternaire Sagesse, Force, Beauté
. La parenté d'Hiram
- Les analogies entre Hiram et Betsaleel le constructeur du sanctuaire du désert

​. Le Sanctuaire de Moïse, modèle du Temple de Salomon

. Betsaleel, précurseur d'Hiram

- Hiram, « l'envoyé de Dieu »

. Les messagers divins dans la Bible

. « Sagesse, Intelligence, Savoir »

. Hiram, Betsaleel, Salomon, le Christ

- La légende maçonnique du meurtre d'Hiram par trois mauvais compagnons

. Les sources hypothétiques de la légende

. Le récit du meurtre d'Hiram dans les rituels maçonniques et ses principales variantes

. Les enseignements d'ordre moral

. Le thème de « la mort » dans la tradition maçonnique

. Chiram dans la doctrine de Martinès de Pasqually

- La résurrection d'Hiram

. La résurrection dans les rites initiatiques

. Les différents aspects de la résurrection dans les textes bibliques et leurs apports avec Hiram

. L'interprétation christique du mythe d'Hiram

 

 

HIRAM - Jean-Claude SITBON

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 > >>