Zacharias Werner (1768 - 1823), La Conversion d'un romantique - Ernest Vierling

Publié le par magie.du.livre

Zacharias Werner, poète, auteur de pièces,  est une figure importante du romantisme allemand. Très marqué par la franc-maçonnerie mystique et ésotérique de son époque, il rassemble dans son oeuvre majeure Les Fils de la Vallée, les doctrines occultistes et théosophiques qui circulaient alors dans les cercles maçonniques. Sa vie est aussi marquée par son conversion du Protestantisme au Catholicisme, et par son engagement dans la voie sacerdotale quelques années après sa réception dans l'ordre maçonnique.

En 1908, Ernest Vierling a présenté sa thèse pour le doctorat d'université à la Faculté des Lettres et Sciences humaines de Nancy, ayant pour thème la vie de Zacharias Werner. Son existence tourmentée plongée dans les ténèbres de la foi mystique y est expliquée dans le labyrinthe de sa ténébreuse conscience.

 

Le livre présenté ici est l'édition publique de la thèse initialement publiée à Nancy chez Crépin-Leblond en 1908.

In-8°, XII-333-41 pages

Éditeur : H. Didier, Paris

 

TABLE DES MATIÈRES :

 

   - Introduction

   - La jeunesse de Zacharias Werner

   - Werner et l'École romantique

   - Les idées de Werner

          # Morale et religion

          # La théorie de l'amour

          # Le Beau et l'Art

   - Le catholicisme éclairé

   - L'Apostolat de Werner

   - Le séjour à Berlin

   - Les pérénigrations de Werner

          # De Berlin à Weimar

          # Le séjour à Weimar

          # De Weimar à Coppet

          # De Coppet à Rome

   - Rome

   - Le prêtre

   - Conclusion

   - Bibliographie

   - Appendice

 

 

 

Zacharias-Werner--1768---1823---La-Conversion-d-un-romantiq.jpg

 

 

 

Commenter cet article