Églises, Arts, Ésotérismes - Lima de Freitas

Publié le par magie.du.livre

Ce texte inédit en français de Lima de Freitas évoque une réflexion fondamentale. Les institutions religieuses peuvent conduire à une quête intime, celle de la recherche de ses fondements célestes, des racines inconscientes, d'une opérativité transcendante qui mène au divin dans l'âme. C'est l'expérience du numineux, aidée d'une hiérophanie, qui permet seule de recevoir un sens révélé, fondement même du phénomène religieux. Les religions portent en elles une véritée expérimentée qui ne peut être ressentie que par "l'intimation de l'éternel", une poésie qui exclut toute logique. En particulier, le Christianisme possède un côté ésotérique, invisible, qui aujourd'hui n'est accessible que par l'art sacré, l'art liturgique, les initiations artisanales, l'architecture, la peinture, la musique...

  

 

Ce livre est le trente-quatrième recueil de la collection "Grimoires" dirigée par Rémi Boyer, composée, mise en pages par Paul Sanda, réalisée et imprimée par Rafael de Surtis.

 

Il est la deuxième parution de la nouvelle collection "Les Cahiers de Lima de Freitas" publiée sous l'égide de la Société d'Études et de Recherches sur le Cinquième Empire.

 

Le tirage de cette édition est limité à 200 exemplaires, tous numérotés, de 1 à 200.

ISBN 978-2-84672-267-4, 49 pages, 15 €

Dépôt légal 3e trimestre 2011

Achevé d'imprimer en septembre 2011 chez Rafael de Surtis Éditions, 7 rue Saint Michel, 81170 Cordes sur Ciel.


Eglises--Arts--Esoterismes---Lima-de-Freitas.gif

 

 

 

Voir les commentaires

Le Buisson ardent - Lima de Freitas

Publié le par magie.du.livre

Lima de Freitas était un veilleur. Peintre, illustrateur, céramiste et écrivain, son oeuvre hermétiste accompagne ceux qui aujourd'hui attendent la venue du Cinquième Empire.

Ce texte inédit en français, écrit à la Pentecôte 1992, pose le caractère archétypal de la notion alchimique du feu céleste. Au travers d'un mythe amazonien et des révélations du Sinaï, Lima de Freitas vérifie la présence d'une structure numérale " 5 5 " dans les deux récits. Cette homologie fascinante et mystérieuse est à rapprocher du nombre mystérieux " 5 1 5 " que l'on retrouve dans la Divine Comédie de Dante.

 

Une introduction de Rémi Boyer permet de prendre conscience de l'importance de l'oeuvre de Lima de Freitas, et du dépôt traditionnel porté par le Portugal : le Sébastianisme et la tradition du Cinquième Empire.

 

Ce livre est le trente-troisième recueil de la collection "Grimoires" dirigée par Rémi Boyer, aux Éditions Rafael de Surtis, 7 rue Saint Michel, 81170 Cordes sur Ciel.

Il inaugure une nouvelle collection "Les Cahiers de Lima de Freitas" publiés sous l'égide de la Société d'Études et de Recherches sur le Cinquième Empire.

 

Le tirage de cette édition est limité à 200 exemplaires, tous numérotés, de 1 à 200.

ISBN 978-2-84672-266-7, 50 pages, 17 €

Dépôt légal 3e trimestre 2011

Achevé d'imprimer en septembre 2011 chez Rafael de Surtis Éditions.

 

 

 

Le-Buisson-ardent---Lima-de-Freitas.jpg

 

 

 

Voir les commentaires